Un graphiste est chargé d’étudier et de réaliser une charte graphique et tout ce qui concerne les éléments graphiques. En effet, il peut travailler pour une entreprise en tant que salarié, ou pour son propre compte. Mais quelles sont les conditions pour devenir un graphiste freelance ?

Qui peut devenir graphiste freelance ?

Le graphiste freelance est un travailleur indépendant. Le métier doit être une passion, car il devra mettre en avant son imagination pour concevoir une prestation originale et séduisante. Avant tout, il doit donc être autonome et créatif. Par ailleurs, il doit être au courant des nouvelles tendances sur le marché et des innovations pour satisfaire au mieux ses clients. De même, une maîtrise parfaite des logiciels de création graphique est indispensable. Et enfin, il doit être méthodique et bien organisé ! Néanmoins, il faudrait également avoir des bases solides pour entrer dans le secteur. Un niveau bac en graphisme peut suffire (BMA ou maquettiste). Pour les passionnés de l’art et du monde du web, il vous serait plus facile pour eux de devenir Webdesigner.

Mais quelles sont les missions du graphiste freelance ?

Spécialiste de la communication, le graphiste freelance travaille les images pour garantir une meilleure visibilité afin d’attirer l’attention des cibles. Tout comme le graphiste salarié, il doit donner un devis personnalisé. Une fois validé par le client, il va analyser le projet et lui exposer son point de vue. Ensuite, il va élaborer une charte graphique conforme aux attentes du client et en harmonie avec l’activité de l’entreprise et du message à véhiculer. En tout cas, pour devenir Webdesigner, il faudrait disposer d’une bonne dose de motivation !!!

Et comment réussir ?

En effet, le salaire du salaire du graphiste freelance n’est pas fixe. Son talent et sa notoriété sont des éléments majeurs qui peuvent influencer le tarif qu’il pratique. De la sorte, il est important d’accroitre rapidement sa réputation et faire connaitre son activité dans les meilleurs délais. Ainsi, il aura besoin d’un site vitrine ou d’un blog pour montrer aux internautes ses créations et pour citer l’ensemble des prestations qu’il est capable d’offrir à ses clients. C’est l’un des plus grands moyens mis à sa disposition pour gagner une part de marché importante et pour accroitre son chiffre d’affaires. Pour commencer, il est conseillé de se spécialiser dans un domaine précis. Ensuite, au fil des années, il pourra étendre son activité.

En bref, au départ, il faudrait démarcher des clients et faire preuve d’un bon sens relationnel pour les convaincre. On peut donc dire que devenir Webdesigner indépendant implique « gérer soi-même ses affaires ». Donc, c’est un métier assez complexe puisqu’il requiert de la persévérance et de la patiente.